LES NOUVELLES D'OCTOBRE 2021



Le mot de la Directrice : la réussite
Nous souhaitons tous la réussite de nos enfants et de nos élèves mais qu’est-ce que cela veut dire ? La société confond souvent réussite de quelque chose et réussite sociale. « Or, ce n’est pas en les rendant ambitieux que vous ferez de vos enfants des intelligences fécondes, c’est en les ouvrant à la générosité du cœur », écrivait le philosophe Xavier Dufour. En effet, le calculateur est avare de son temps, cherche à se conformer strictement à ce qu’on lui demande, se construit une mécanique performante pour
satisfaire sa vanité qui demande toujours davantage mais qui oublie la finalité de la vie. La cause qui pousse à exercer les qualités de persévérance, de patience, de force pour surmonter les obstacles, les assauts de la vie n’est pas l’ambition, l’envie ou la peur du châtiment, mais la générosité, l‘amour.
Aidons nos jeunes à avoir cette dilatation de l’intelligence et du cœur afin de ne pas travailler toujours et seulement pour l’interrogation. Il est certain qu’il est difficile à un jeune âge de se projeter sur le long terme et de voir l’intérêt de la gratuité et de la générosité dans les efforts à faire, mais c’est le prix de la formation intellectuelle sérieuse et de la liberté intérieure.
R. de Vergnette


Le mot de l’abbé Damaggio :
"Je suis Notre-Dame du Rosaire. Que l'on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours." Ces mots, bien chers amis, sont ceux de la Sainte Vierge aux trois petits voyants de Fatima, le 13 octobre 1917. Mais loin de ne s'adresser qu'aux trois enfants pour leur montrer le chemin du Ciel, qui aurait été déjà si beau, Marie s'adresse à nous tous, à tous les chrétiens. Marie a deux messages pour nous : la récitation fidèle du
chapelet et l'importance de la pénitence. Le chapelet, car il est l'instrument puissant de la victoire du Christ par Marie. C'est par la récitation du chapelet que l'Eglise rendit possible la victoire sur ses ennemis à la bataille de Lépante, le 7 octobre 1571. C'est aussi par
cette puissante prière que l'invasion mahométane de l'Europe fut arrêtée au siège de Vienne, en 1683. Sans oublier que c'est à l'occasion de la récitation d'un chapelet que Marie apparût aux enfants de Pontmain, le 17 janvier 1871, préservant la France de l'invasion allemande. Marie est une citadelle, Marie est un rempart. Et prier fidèlement Marie, chaque jour, c'est armer nos cœurs de sa force.
La pénitence ensuite. « Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’il voudra pour la conversion des pécheurs ? », demande-t-elle aux enfants de Fatima. Que ce soit à La Salette, à Pontmain ou à l’Ile Bouchard, elle réclame de faire pénitence. C'est-à-dire avant tout d'apprendre à faire son devoir d'état avec
générosité et sans chercher à se plaindre. L'obéissance sans récriminations est, sans nul doute, une véritable offrande qu'il nous faut offrir à Dieu chaque jour.
Marie, apprenez-nous à prier. Apprenez-nous à offrir.


Le mot du président :
Chers parents,
Nous avons le plaisir de vous convier au dîner de rentrée qui aura lieu dans la salle de sport du collège le mercredi 10 novembre dans la soirée. Nous vous donnerons les détails pratiques par email. C’est le moment de faire plus ample connaissance et de passer un bon moment.
En attendant la joie de vous revoir.
Frédéric Lallemand


ADORATION : Le collège Saint Jean Bosco s’associe à l’école Jacinthe et François pour prier pour leurs bienfaiteurs et aux intentions des deux établissements une fois par mois. Les adorations ont lieu des jeudis à l’oratoire au
1 avenue Foch à Rambouillet de 21 h à 22 h.
Dates : 18 novembre (école), 16 décembre (collège), 13 janvier (école), 10 février (collège), 7 avril (école), 19
mai (collège), 16 juin (école). Entre parenthèse, établissement en charge de l’animation.


Les réalisations artistiques des élèves de 4ème :
Pour démarrer cette année artistique, nous nous intéressons à la représentation de l’arbre à travers l’histoire de l’art.
Comment cette figure si symbolique a-t-elle été interprétée au cours de l ‘histoire humaine, depuis les premiers dessins retrouvés sur des poteries de la période néolithique ? D’une fresque égyptienne, nous avons extrait des modèles d’arbres que chaque élève a interprétés avec quatre couleurs
de son choix.
Une très belle composition d’ensemble faite des réalisations de chacun. Voici le résultat. Mme Arnault

Le 20 octobre 2021