LES NOUVELLES D'OCTOBRE 2018

Les nouvelles de Saint Jean Bosco le 16 octobre 2018
________________________________________________

Le mot de la Directrice : de la joie
Dans l’éducation, la joie est fondamentale pour mener à bien sa mission. Si la tristesse prévalait, cela signifierait que l’éducateur n’est pas heureux de vivre, n’a pas confiance en lui, n’a pas d’ambition et n’attend rien de l’avenir. Comment insuffler aux jeunes dans ces conditions l’envie de grandir, de progresser, l’envie de batailler avec les difficultés, l’envie de vivre en somme ? Certes, le monde ambiant est peu porteur de joie : le mensonge, la manipulation, la violence, l’injustice sont beaucoup plus visibles et mis en lumière que les belles actions qui construisent l’homme et le monde. Mais la critique incessante de tout ce qui est décidé, de tout ce qui est proposé, de tout ce qui est fait, empêche de faire oeuvre d’éducation. Il faut résister au dénigrement, au soupçon systématique qui ne peut que tuer les projets, l’esprit créatif, qui risque de conduire les éducateurs à la tristesse et au découragement et les jeunes à se retirer sur leur Aventin, voire à désespérer.
Regardons le monde avec espérance, manifestons notre confiance par la joie de croire que l’autre s’humanise toujours davantage par l’éducation et l’instruction. Et comme disait le cardinal Jean Daniélou : « rien de ce qui appartient à l’enseignement n’échappe à l’action du Verbe ».


Mot de l’Abbé Sébastien Damaggio
Deus est Caritas
Bien chers amis,
"Charité" c'est le beau nom de Dieu. Dieu est charité, Dieu est amour. Et lorsque Dieu nous a crées, Il nous a créés par amour. Il n'y a aucune autre explication, car Dieu est amour. Et comme nous l'enseigne Notre-Seigneur, Il nous a créés pour aimer et être aimés. C'est plus qu'une simple information que je vous livre ici : c'est l'axe de votre vie, c'est l'axe de toutes vos actions. C'est même l'axe de votre année scolaire. Avoir de bonnes notes au collège, c'est bien sûr très important, et j'espère que vous y arriverez tous, mais une bonne note ne doit jamais nous emmener à devenir orgueilleux et cassants avec les autres, hautains et mauvaise langue. Parce que si vous finissez votre année avec de bonnes notes, mais que vous n'avez pas essayé d'aimer Dieu toujours davantage, et vos amis avec, alors vous aurez loupé le plus important de votre année. Vous aurez manqué d'apprendre à devenir un bon chrétien, fait pour aimer et être aimé. Tout faire par amour, mes chers amis, même notre travail scolaire. Notre récréation. Notre déjeuner. Tout faire sous le regard du bon Dieu. Tout faire pour l'amour du bon Dieu.

Adoration:
Le collège Saint Jean Bosco s’associe à l’école Jacinthe et François pour prier pour leurs bienfaiteurs et aux intentions des deux établissements une fois par mois. Les adorations ont lieu des jeudis à l’oratoire, 1 avenue Foch à Rambouillet, de 21 h à 22 h.
Dates de l’année : 15/11 - 13/12 - 17/01 - 14/02 - 14/03 - 11/04 - 16/05 - 13/06.

La bénédiction des cartables:
L’ abbé Sartorius est venu bénir les cartables vendredi 28 septembre. Au-delà des sacs, c’est bien sûr une bénédiction des élèves, des professeurs, des parents, de tous ceux qui interviennent au collège. Que ce temps scolaire soit pour tous une occasion de croissance et de construction. Et rendons gloire à Dieu pour les bienfaits dont Il nous comble chaque jour.


SITE INTERNET
N’hésitez pas à consulter le site internet du collège mis à jour ; vous y trouverez les dates importantes de l’année dans l’onglet « vie pratique ».
saintjeanbosco.org



Dîner organisé par l’A.E.R
jeudi 18 octobre à 20 h 30
Salle vernes
(14 rue Antoinette Vernes - Rambouillet)

Théâtre
Mardi 9 octobre, les élèves de 6e et de 5e ont eu la chance de pouvoir découvrir Le Roman de Monsieur Molière au Théâtre Montansier. Un lieu idéal pour assister à une pièce tirée d'une oeuvre méconnue de Mikhaïl Boulgakov, sur le plus grand auteur de comédie de la littérature française. Dans cette pièce, les élèves ont pu découvrir certains aspects de la vie de Molière qu'ils ne connaissaient pas : la manière dont il a découvert le théâtre, la vie que lui destinait son père, sa volonté de tout abandonner pour la scène, les scandales que certaines de ses pièces ont provoqués. Le spectacle était mis en scène de manière très minimaliste, deux acteurs seulement, une charrette en guise d'unique accessoire, et un homme assis devant un piano qui jouait des morceaux de Lully entre chaque acte. Un décor très dépouillé donc mais suffisant tant le jeu d'acteurs était efficace : le comique de geste en particulier était très bien maîtrisé, et a fait beaucoup rire les élèves. Cette sortie a permis aux professeurs de revenir en classe sur la vie de Molière dont certaines oeuvres seront étudiées au cours de l'année. Mme Rondot, professeur de français


Les études dirigées
Elles ont lieu lundi de 16h à 18h
Mardi de 16h à 18h
Jeudi de 16h à 17h
Il reste encore des places.

Le 18 janvier 2019